Marc Pelchat

Marc Pelchat est prêtre de l’archidiocèse de Québec, ancien professeur et doyen de la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Université Laval et vicaire général et modérateur de la curie (depuis 2015). Il est né le 3 mai 1950 à Saint-Samuel du Lac-Drolet (Québec) et a grandi à Saint-Honoré de Shenley.

Armoiries

Description héraldique

  • Sur mes armoiries, la figure du quartier supérieur à gauche représente le livre des Saintes Écritures qui fonde la connaissance de la vie en Dieu donnée par le Christ, commencement et fin de la création. Le livre représente aussi l’étude de la doctrine chrétienne, l’enseignement de la théologie et le service de la Parole de Dieu qui ont constitué mon ministère.
  • Le quartier supérieur à droite représente un coeur surmonté d’une croix, symbole de la spiritualité du bienheureux Charles de Foucauld et signe distinctif des Fraternités sacerdotales Jesus Caritas dont je suis membre depuis mon ordination presbytérale.
  • Le quartier inférieur à gauche présente un arbre et un cours d’eau. L’arbre évoque mes racines familiales et beauceronnes. Le cours d’eau figure la rivière Chaudière qui parcourt la Beauce à partir du lac Mégantic jusqu’à Québec. Il rappelle aussi la rivière du Chêne qui traverse les paroisses de Lotbinière où j’ai exercé mon premier ministère pastoral, pour se jeter dans le fleuve Saint-Laurent sur les rives duquel j’ai servi en divers lieux depuis lors.
  • Le quartier inférieur à droite contient la coquille Saint-Jacques qui figure dans le blason du premier évêque de Québec, saint François de Laval. La coquille se retrouve aussi dans le blason du Séminaire de Québec où j’ai œuvré dans l’équipe des formateurs du Grand Séminaire et, par la suite, été admis comme prêtre associé du Séminaire. La même figure de la coquille est un élément des armoiries de l’Université Laval où j’ai enseigné la théologie, dirigé la Faculté de théologie et de sciences religieuses et rempli diverses fonctions au service de l’Université.

Devise

Omnia propter evangelium
« je fais tout à cause de l’Évangile. »
1 Corinthiens 9, 23

Ma devise est tirée de la première Lettre de l’Apôtre Paul aux chrétiens de Corinthe : « Je fais tout à cause de l’Évangile. » Comme le frère Charles de Foucauld a envisagé sa propre vocation dans une vie selon l’Évangile, à la rencontre de Jésus dans la Parole et dans l’Eucharistie, et à la rencontre de ses frères et soeurs, je cherche à vivre l’expérience de la rencontre avec le Christ ressuscité et sa force de libération, de l’ouverture et du dialogue fraternel, de l’accueil de tous «à cause de Jésus et de l’Évangile». Pour moi, l’essentiel du message chrétien s’exprime par les mots «Jésus-Amour», «Jesus-Caritas», afin de devenir le frère de toute personne vers qui je suis envoyé pour annoncer l’Évangile sur les chemins où j’ai été appelé.

Notes biographiques

Mgr Marc Pelchat est prêtre de l’archidiocèse de Québec, ancien professeur et doyen de la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Université Laval et vicaire général et modérateur de la curie (depuis 2015). Il est né le 3 mai 1950 à Saint-Samuel du Lac-Drolet (Québec) et a grandi à Saint-Honoré de Shenley.

Il a terminé ses études primaires dans son village et fait son secondaire au Petit Séminaire de l’Immaculée Conception de St-Georges de Beauce, où, en 1970, il a obtenu un diplôme en sciences humaines. Il est ensuite entré au Grand Séminaire de Québec. En 1976, il a obtenu une maîtrise en théologie à l’Université Laval. Il a ensuite poursuivi ses études à l’Université Pontificale Grégorienne, où il a obtenu un doctorat en théologie en 1986 avec une thèse sur « l’ecclésiologie dans l’oeuvre de Henri de Lubac ».

Il a été ordonné prêtre le 19 juin 1976, en l’église Saint-Honoré-de-Shenley (Beauce), village dans lequel il a grandi. Durant ses trois premières années de ministère, il a été vicaire dans les paroisses de Saint-Édouard et Saint-Louis de Lotbinière (1976-79). Il est ensuite devenu animateur de la région pastorale de Lotbinière et Bois-Francs (1979-82), curé de Sainte-Emmélie de Lotbinière (1980-1982) et animateur de la région pastorale Québec-Centre (1986-87). Après avoir obtenu son doctorat à Rome, il a commencé à enseigner à la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Université Laval comme chargé de cours (1986-1987), professeur adjoint (1987-1992), professeur agrégé (1992-97), professeur titulaire de la Chaire de théologie « Monseigneur-de-Laval » (1997-2013). Il a été doyen de la Faculté durant trois termes (1997-2004; 2004-2007; 2008-2012). Depuis 2013, il est professeur associé, à la retraite. De 1987 à 1996, il faisait partie du groupe de formateurs du Grand Séminaire de Québec.