Louis Corriveau

Louis Corriveau est prêtre de l’archidiocèse de Québec, curé des paroisses de Saint-Raymond, Saint-Bernardin-de-Sienne à Rivière-à-Pierre, Saint-Léonard et Sainte-Christine, dans la région de Portneuf. Il est né le 23 mars 1964, à Sainte-Marie de Beauce (Québec). Il a terminé ses études primaires et secondaires dans sa ville natale et fait son collégial au Collège de Lévis. En 1983, il est entré au Grand Séminaire de Québec pour se préparer à la prêtrise.

Armoiries

Interprétation

  • L’étoile : La Vierge Marie. Évocation de ma paroisse natale (Sainte-Marie-de-Beauce), de mon stage pastoral (l’Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie), du mouvement Les Équipes Notre-Dame, de la fête de l’Immaculée Conception, patronne principale de l’Archidiocèse de Québec.
  • Le dragon : La lutte contre le mal. Évocation de mon époque comme prêtre vicaire à la paroisse de Saint-Georges de Beauce. Saint Georges est toujours représenté terrassant un dragon.
  • La coquille du pèlerin : Le chrétien, étranger et voyageur ou pèlerin (He 11 et 1 P 2). Élément des armoiries de saint François de Laval qui rappelle la formation que j’ai reçue de l’Université Laval et mon ministère comme membre de l’équipe de formation au Grand Séminaire de Québec. Je suis également membre associé de la communauté des prêtres du Séminaire de Québec.
  • Le chevreuil : Image traditionnelle chez les Pères de l’Église pour symboliser le catéchumène (Ps 41- 42) et donc aussi l’évangélisation et l’initiation chrétienne qui prennent de plus en plus de place dans la vie de l’Église. Évocation des fidèles de Portneuf avec qui j’ai vécu mes années comme curé. Il rappelle la chasse, loisir très populaire dans cette région.

Devise

Loquere quia audit servus tuus
« Parle, ton serviteur écoute. »
1 Samuel 3, 10

Dieu est parole. Il nous parle. C’est pour cette raison que des femmes et des hommes se font écoute. Le Seigneur nous parle dans les Saintes Écritures. On peut aussi discerner ses appels dans les événements, rencontres et interpellations de tous les jours. Cette parole divine, nous en sommes les humbles serviteurs. Nous l’annonçons à temps et à contretemps. Nous la prêchons et l’enseignons pour rassembler, guérir, consoler
et instruire. « Parle, ton serviteur écoute. » Ce furent les mots du jeune Samuel qui passait la nuit dans le temple et que Dieu a appelé par son nom. C’est aussi la réponse de celles et ceux qui, depuis toujours, se tiennent en éveil et savent que le Seigneur frappe à la porte à tout moment. Cet appel a retenti de nouveau dans ma vie. Inspiré de Samuel, de la Vierge Marie et de bien d’autres, j’ai écouté et j’ai répondu.

Notes biographiques

Mgr Louis Corriveau est prêtre de l’archidiocèse de Québec, curé des paroisses de Saint-Raymond, Saint-Bernardin-de-Sienne à Rivière-à-Pierre, Saint-Léonard et Sainte-Christine, dans la région de Portneuf. Il est né le 23 mars 1964, à Sainte-Marie de Beauce (Québec). Il a terminé ses études primaires et secondaires dans sa ville natale et fait son collégial au Collège de Lévis. En 1983, il est entré au Grand Séminaire de Québec pour se préparer à la prêtrise.

Il a été ordonné prêtre le 16 juin 1990. Au cours de son ministère sacerdotal, il a été vicaire à Saint-Georges et Saint-Jean-de-la-Lande (1990-1996), dans la région de la Beauce; animateur pour les vocations (1994-1995); membre de la communauté de formateurs du Grand Séminaire (1996-1997). En 1997-1998, il a assisté à des cours de spiritualité au Centre Sèvres de Paris et, une fois de retour dans le Diocèse de Québec, il est de nouveau mandaté à la formation et à la direction spirituelle au Grand Séminaire de Québec, une nomination à plusieurs reprises renouvelée jusqu’en 2010.

Au début de 2011, il a été nommé curé des paroisses de Saint-Léonard, Sainte-Christine et Saint-Raymond de Portneuf. Le 7 Septembre 2011, il a été nommé curé de Saint-Bernardin-de-Sienne à Rivière-à-Pierre. De 2009 à 2013, il a été conseiller spirituel des équipes Notre-Dame pour le Canada.